Quand consulter ?

Les raisons qui amènent à consulter un.e psychologue sont variées. Il peut s’agir d’un deuil, d’une rupture, de l’accompagnement de la fin de vie d’un.e personne proche, d’une problématique d’addiction, de phobies, d’une dépression, d’anxiété… Parfois l’angoisse, la détresse et/ou la souffrance sont telles que nous ne pouvons plus y faire face seul.e. Dans ces moments, une aide extérieure peut être une solution efficace. Il peut également s’agir d’un besoin de mettre certains éléments de sa vie en lumière, de faire une mise au point.

Je décris souvent le métier de psychologue comme un travail collaboratif et en miroir : les psychologues sont experts du fonctionnement psychique et comportemental ; les personnes sont expertes de leurs problèmes, de leurs vies. Aussi chacun.e vient apporter son expertise dans l’espace de parole de manière à construire à deux (ou à plusieurs) des éléments de réponses, la relation thérapeutique et le mieux-être des personnes qui nous sollicitent.

Il peut également s’agir de rencontres ponctuelles dans un contexte de bilan par exemple (bilan neuropsychologique, bilan de personnalité, bilan de compétences…). Je réalise des bilans à visée de non contre-indication à la chirurgie de l’obésité en lien avec ma pratique sur le SSR Diabéto-Nutrition et les hôpitaux de jour de chirurgie bariatrique à la Polyclinique Quimper Sud.

« Vous éprouvez des difficultés telles, que c’est comme si vous portiez seul(e) des valises très lourdes au quotidien. Mon travail c’est de vous offrir un espace pour déposer vos valises, qu’on les range ensemble et que vous les laissiez là en partant. Je les range dans mon placard et on les ressort la fois suivante pour continuer le rangement et à terme vous laisserez définitivement vos valises ici ».